Aller au contenu
Accueil » Blog » L’EBE qu’est-ce que c’est ?

L’EBE qu’est-ce que c’est ?

ebe definition

L’EBE ou excédent brut d’exploitation est un indicateur financier issu des soldes intermédiaires de gestion (SIG). Il correspond à la ressource d’exploitation avant amortissements, dégagée au cours d’une période d’activité d’une entreprise.

Voici, un modèle de tableau des SIG selon le plan comptable général.

Dans la pratique, ce solde est calculé à partir d’un compte de résultat. Il correspond à un exercice d’activité d’une entreprise (le plus souvent du 01 janvier au 31 décembre).

L’EBE ne prend en compte que les produits et les charges d’exploitation encaissables et décaissables. C’est la raison pour laquelle les amortissements ne sont pas pris en compte. Il se calcule sur la base du compte de résultat à partir du résultat d’exploitation, de la valeur ajoutée ou du résultat net.

En fait il est une mesure de la rentabilité d’exploitation de l’entreprise et de ses investissements.

Formules de calcul de l’EBE

Tout d’abord , le calcul à partir de la valeur ajoutée :

Excédent brut d’exploitation = (valeur ajoutée + subventions d’exploitation) – charges de personnel – impôts, taxes et versements assimilés

Puis, le calcul à partir du résultat net :

Excédent brut d’exploitation = résultat net comptable + (charges financières – produits financiers) + (charges exceptionnelles – produits exceptionnels) + (dotations aux amortissements et aux provisions – reprises sur amortissements et provisions) – (autres produits de gestion courante + autres charges de gestion courante)

Évaluation et EBE

L’EBE est souvent utilisé pour la détermination de la valeur d’une entreprise ou d’un fonds de commerce. Pour pouvoir s’en servir comme référence, il doit être analysé et éventuellement retraité. Le retraitement permet d’obtenir un reflet d’un fonctionnement normal de l’activité. Certains éléments le composant doivent pour cela être neutralisés, ajustés ou recalculés. Le retraitement le plus courant concerne le salaire du dirigeant et de ses frais annexes.

Pour l’application d’un coefficient issu de barèmes professionnels, on utilise un EBE moyen.

EBE moyen et/ou pondéré

Dans le cadre d’une évaluation, la base retenue pour le calcul est un EBE moyen. Ce qui correspond à une moyenne sur plusieurs années.

Généralement, une moyenne de l’EBE sur les trois derniers exercices est utilisée. Toutefois, dans certains cas, quand cela se justifie, une pondération peut être appliquée sur une ou plusieurs années. Cela permet par exemple d’atténuer une année exceptionnelle liée à un évènement particulier ou isolé.

L’EBITDA

On ne peut pas parler de l’EBE sans aborder la question de l’EBITDA.

L’EBITDA est le sigle anglais pour « Earning before interest, taxes, dépréciation and amortization ». Cet indicateur se rapproche de l’EBE, à la différence que l’EBITDA inclut le résultat exceptionnel et la participation des salariés.

En d’autres termes, ces deux ratios mesurent la rentabilité de l’activité d’une entreprise.

Adeline Desthuilliers pour Adma Expertise

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.