Accueil » Blog » Apprécier la valeur d’un fonds de commerce d’une agence de voyages

Apprécier la valeur d’un fonds de commerce d’une agence de voyages

valeur agence de voyage

Pour évaluer au plus juste, et apprécier la valeur d’un fonds de commerce dont l’activité principale est la vente de voyages c’est-à-dire une agence de voyage, il est nécessaire de connaître les principaux éléments sectoriels.

Le secteur des agences de voyages

Selon l’INSEE, le secteur des agences de voyages dépend de la sous-classe 79.11Z pour l’activité d’agence de voyages, c’est-à-dire la vente de services de voyage, voyage organisé, transport et hébergement en gros ou au détail  et 79.12Z pour l’activité de voyagiste, qui consiste à élaborer et planifier des voyages organisés.

Analyse économique

La consommation des ménages

Selon l’INSEE, il y a deux composantes à prendre en compte : d’une part les voyages des français à l’étranger qui ont progressé de 4 % en 2018 par rapport à 2017 et d’autre part les voyages des français dans l’Hexagone, qui lui est reparti à la hausse de 1,5 % sur la même période et enfin des voyages d’affaires qui ont nettement progressé : + 6,3 %.

D’après la base des données de l’INSEE, le chiffre d’affaires du secteur a progressé de 7,3 % en moyenne sur 2017. Il est évident que ces données devront faire l’objet d’une étude particulière compte tenu du contexte pandémique actuel.

La crise COVID à clairement impacté ce secteur, rendant difficile la lecture des statistiques.

Les acteurs du secteur des agences de voyages

En 2017, les principaux acteurs de la profession sont les TPE qui représentent 73 % du nombre total des entreprises du secteur comptant moins de 3 salariés. Le reste du marché se répartit entre les structures de petites tailles qui représentent la majeure partie des organisateurs de voyage et les gros tour-opérateurs.

Les perspectives d’avenir du secteur des agences de voyages

Le secteur des agences de voyages s’est transformé ces dernières années par la disparition de nombreuses agences dites traditionnelles au profit d’agences en réseau. Le point fort des agences traditionnelles comparativement à une agence en ligne, reste leur dynamisme et les montées en gamme des offres ainsi qu’à leurs efforts de modernisation qui leur permettent d’offrir un service personnalisé ou répondant à des demandes nouvelles (tourisme solidaire, vert, …).

Structure financière

Afin d’apprécier un fonds de commerce d’une activité d’une agence de voyages, il est indispensable de pouvoir analyser les bilans et comptes de résultat des trois dernières années.

Les chiffres clés

Selon la fédération des centres de gestion agréée, en 2018 le chiffre d’affaires moyen d’une agence de voyage est de 1 400 786 Euros HT et 3 143 446 Euros HT pour le voyagiste.

Les soldes moyens sont de 21,3 % de valeur ajoutée pour les agences de voyage et de 13,4 % pour les voyagistes, et de 4,5 % d’EBE pour les agences de voyage et de 2,7 % pour les voyagistes, avec un résultat net de 3,1 % pour les agences de voyage et de 2,2 % pour les voyagistes.

Le poste « autres achats et charges externes » est le poste le plus important (entre 68 et 75 % des charges totales) devant le poste frais de personnel qui lui ne représente que 8,5 à 19,5 %.

Les critères impactant la valeur du fonds de commerce d’une agende de voyage

Dans le secteur des agences de voyages les principaux critères impactant la valorisation sont :

  • L’emplacement des locaux (facilité d’accès)
  • La concurrence
  • L’équipe, qualification et turn-over
  • Le taux de retour des clients mécontents
  • La réputation de l’entreprise
  • La fidélisation de la clientèle.

Méthode de valorisation

La méthode de valorisation doit tenir compte du chiffre d’affaires mais également des bénéfices.

Selon le mémento Transmission d’Entreprise 2015/2016, la base de l’évaluation se situe entre 15 et 25% du chiffre d’affaires TTC/an.

Bien entendu, il convient de corrigé le résultat obtenu en fonction des forces et faiblesses de l’activité valorisée mais également du matériel de l’agence. Il faut également être attentif au retraitement des voyages pré-vendus mais non réalisés qui impactent directement le chiffre d’affaires, et créer un engagement.

Marine Desthuilliers pour Adma expertise

nous contacter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *